La non-diffusion des annonces Google Ads peut être causé par de nombreux facteurs. La plupart se résolvent en quelques minutes. Malgré tout, il faut garder à l’esprit que Google n’a pas à se justifier sur la non-apparition des annonces et que pour certains cas, on n’arrive pas à obtenir une explication.

Google Ads erreurs diffusion

Pour rappel, à chaque requête d’internaute, Google interroge les annonceurs pour savoir qui va apparaître et en quelle position. En plus des différents critères et ciblages qui entrent en jeu, le classement de votre annonce doit être suffisamment important afin d’être sur la première page. Le mécanisme global est basé sur un système d’enchères et les annonces sont positionnées suivant leur  coûts par clic et leurs performances.

Les raisons évidentes de non-diffusion

  • Compte suspendu : ça arrive pour des raisons graves. Si c’est le cas, vous savez certainement pourquoi…
  • Problème de paiement : celui-ci arrive souvent notamment lorsque la CB est expiré ou que le budget défini est atteint. Un bandeau rouge impossible à louper indique dans quelle direction chercher

Les raisons vraiment bêtes de non-diffusion

  • Campagne dont la date de fin de diffusion est atteinte .
  • État en veille : ça peut arriver au niveau de la campagne (mais c’est visible), du groupe d’annonces (visible aussi) et des mots clés.
  • Ciblage hors réseau (Display, Search, partenaires du réseau de recherche). Si hors cible, normal que les annonces n’apparaissent pas.
  • Ciblage par appareil (ordinateur, tablette, mobile, TV). Si hors cible, normal que les annonces n’apparaissent pas.

Les réglages faciles à oublier

  • Ciblage géographique hors zone et ciblage de langue non conforme au paramétrage de la campagne. Ces deux cas alertent souvent les clients qui utilisent leur machine depuis un endroit non ciblé ou avec un paramétrage sur leur ordinateur qui ne correspond pas (langue typiquement). C’est pour cela que l’outil de diagnostic et de prévisualisation des annonces existe.
  • Plus sournois, le ciblage par audience amène parfois des quiproquos. Comme les paramètres des ciblages d’audience dépendent de l’utilisateur, on peut être un jour dans la cible et le lendemain en dehors de la cible. Ce n’est pas vraiment un problème mais ce cas de figure nécessite d’expliquer au client le fonctionnement des paniers d’audiences et les mécanismes qui font qu’on y entre ou sort.
  • Ciblage de calendrier . Hors timing défini, pas d’annonces. Bonus de complexité pour les campagnes sur plusieurs fuseaux horaires (que Google ne gère pas).
  • Mots clés à exclure . Facile à oublier et facile de passer à côté d’impressions et de clics si les mots clés ciblés sont en conflit avec les mots clés à exclure et les liste de mots clés à exclure. Souvent c’est l’outil de prévisualisation qui nous donne la piste de compréhension.
  • Au lancement, il peut y avoir une période de rodage pendant laquelle les stats font le grand écart. C’est particulièrement le cas avec les campagnes intelligentes et il faut être patient pour attendre que tout se stabilise.

Les raisons liées au budget, à la qualité et au volume

  • Pas assez de budget pour diffuser toute la journée. La régie Google Ads va soit passer le budget le plus vite possible soit alterner pour tenir toute la journée. Dans les deux cas, on peut tomber à un moment ou aucune annonce ne remonte.
  • Mot clé avec volume de recherche faible . Google note parfois que certains mots clés on un volume de recherche faible. Concrètement ça veut dire que la régie ne diffusera pas d’annonce pour ce mot clé étant donné qu’il est trop peu demandé et que ça ne vaut donc pas le coup d’afficher des annonces.
  • Enchère trop basse . Explicite et facile à corriger si on veut/peut pousser le budget. Dans ce cas, Google dit aussi que l’enchère est trop basse pour la première page (mais pas les autres – maigre consolation).
  • État de l’annonce . L’annonce peut être nouvelle ou modifié et en cours de révision. Pendant la révision, pas de diffusion. L’annonce peut aussi être refusée. Il faut alors voir les règles.
  • État du mot clé . Certains mots clés sont surveillés et d’autres sont interdits. Les mots clés surveillés sont ceux qui sont liés à des marques ou des termes protégés.Ça peut aussi être des mots clés liés à des thématiques que Google suit de près (santé typiquement). Certains mots clés sont tout simplement interdits (violence, activités illégales – pas de chance pour le fabricant de turbos Kühnle, Kopp & Kausch dont les initiales sont KKK).
  • Score de qualité trop faible . Sur une échelle de 1 à 10, Google attribue des scores aux mots clés et ne se prive de limiter la diffusion de ceux qui sont mauvais. Parfois, les scores de qualités se modifie facilement (annonces, pages d’atterrissage). Parfois non malgré application des bonnes pratiques et on se retrouve bien coincé. Ne reste plus qu’à appuyer fort sur le levier du budget.

Les autres cas de non-diffusion d’annonces

Pour certains mots clés ou dans certaines configurations, Google décide tout simplement de ne pas diffuser. C’est le cas par exemple lorsque Google décide de faire des tests. Avec notamment un client qui est une franchise avec des campagnes très très similaires entre les différents franchisés, des constats ont pu être établis qui éliminent pas mal d’hypothèses :

  • Parfois Google décide de ne diffuser aucune annonce (ni celle du compte ni celles d’autres concurrents).
  • Parfois Google prend le parti de favoriser temporairement un annonceur plutôt qu’un autre.
  • Parfois Google choisit de ne remonter aucune annonce sur la première page ou aucune annonce en tête de page.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’au final, les annonceurs sont les « invités » de Google et la régie fait ce qu’elle veut.

En cas de non-diffusion, que faire ?

  • Tout d’abord, aller sur l’interface Google Ads pour voir si un message s’affiche.
  • Vérifier l’email déclaré sur le compte : les grosses erreurs déclenchent l’envoi d’emails – les gestionnaires de comptes consciencieux peuvent aussi le paramétrer en plus.
  • Faire une simulation avec l’outil de diagnostic et de prévisualisation des annonces.
  • Vérifier les paramètres, les mots clés à exclure et réaliser des filtres par état (d’annonces et de mots clés).
  • Faire l’escalade au support Google Ads.

Avec les différents cas vus plus haut, vous devriez pouvoir lever la majorité des raisons de non-diffusion. Avez-vous d’autres cas de non-diffusion ?